Intégration sectorielle

L'intégration sectorielle permet de relier les flux d'énergie au-delà des frontières sectorielles et de les considérer dans leur globalité. L'objectif est de rendre l'énergie suffisamment disponible partout - au bon moment, au bon endroit.
Deux personnes avec des vêtements de protection et un plan de construction

Alimentation électrique avec un rendement maximal

L'intégration sectorielle consiste à considérer la production, la distribution, le stockage et la consommation d'énergie comme un système global. Pour ce faire, les différents secteurs échangent de l'énergie entre eux afin qu'elle soit disponible sous la forme adéquate là où elle est nécessaire. L'acquisition et l'analyse des données relatives à la consommation et à la production d'énergie permettent de gérer le flux énergétique de manière optimale.

Cela signifie que les secteurs doivent être mis en réseau non seulement sur le plan des performances mais aussi sur le plan de la communication. Des protocoles de communication standardisés au sein de différents réseaux permettent la communication nécessaire, sans limites de système. Le principe de l'intégration sectorielle fonctionne aussi bien à petite échelle, par exemple au sein d'une entreprise, qu'à l'échelle interentreprises. Phoenix Contact fournit des produits, des solutions et des services pour l'électrification, la mise en réseau et l'automatisation des secteurs de l'énergie, de l'industrie, des infrastructures et de la mobilité.

Avantages

  • Alimentation électrique durable
  • Production efficace concernant les ressources
  • Optimisation globale pour la protection du climat
  • Stockage de l'énergie produite par des sources renouvelables
  • Flux de données et d'informations continus
  • Tout s'accorde - pour un monde durable

Connectez-vous à notre équipe d'experts

Équipe d'experts All Electric Society
AES-Expertenteam
« Nous vous conseillons sur les questions relatives à l'intégration sectorielle et vous soutenons avec nos solutions. »
Vue extérieure de E-Mobility GmbH à Schieder

Les bâtiments peuvent faire encore plus Couplage de l'énergie solaire, de la production, du système de stockage sur batterie et de l'électromobilité

Aujourd'hui, les bâtiments offrent bien plus qu'un simple toit - ils sont le lieu d'une intégration sectorielle vécue. Le bâtiment intelligent associe judicieusement l'énergie solaire, le système de contrôle, la production, le système de stockage sur batterie et également les bornes de recharge. Phoenix Contact développe pour cela des solutions adaptées et relie les bornes de recharge à l'installation photovoltaïque, la ventilation et l'éclairage à la gestion de l'énergie ou la production au système de stockage sur batterie. Le tout fonctionne de manière bidirectionnelle. Ainsi, les voitures électriques deviennent également des systèmes de stockage d'énergie temporaires et alimentent le bâtiment. C'est à la fois durable et intelligent.

Infrastructure dans la production à Schieder

Productions avec plus de pilotage en amont Couplage du système de stockage sur batterie, du contrôle de la production et du marché de l'énergie

C'est le mélange qui fait la différence - et c'est aussi la quantité qui fait la différence. Si je crée un lien entre le bâtiment et la production, je peux très bien faire coïncider l'offre et la demande. Quels sont les besoins énergétiques qui se cachent derrière une commande de production ? Vaut-il la peine de penser dès maintenant au surlendemain et de remplir à temps le système de stockage sur batterie ? Est-ce que j'utilise ma propre installation photovoltaïque ou est-ce que j'achète de l'électricité sur le réseau public lorsque le kWh est bon marché ?

Ce sont la mise en réseau et surtout la numérisation qui apportent les bonnes réponses à ces questions. Le travail en vaut la peine. Les secteurs intégrés sont à la fois durables et rentables.

Terrain de l'usine

Conserver l'énergie dans le processus Limiter les pertes grâce au stockage, aux interconnexions de machines et à la réduction du nombre de transformations

Laissons donc l'énergie là où elle doit être, c'est-à-dire dans le processus de fabrication. Pour prévenir efficacement les pertes, nous utilisons l'intégration sectorielle. Chaque kilowattheure qui ne doit pas être produit permet d'économiser de l'argent et est bon pour le climat mondial.

Cela peut être réalisé, par exemple, en combinant le bâtiment, le système de stockage sur batterie et les machines de production. L'essentiel de ce couplage consiste à utiliser la bonne source d'énergie au bon endroit et au bon moment. Et si nous couplons également cette interconnexion avec un système de stockage sur batterie et que nous utilisons du courant continu, nous ne perdons plus rien à cause de la conversion permanente et de l'énergie de freinage qui s'évapore. C'est notre voie vers la All Electric Society.

Personne avec une tablette devant un système de transport sans conducteur

Remplir les systèmes de stockage avec la logistique Utiliser les AGV comme stockage mobile pour la gestion de la charge

Nous nous sommes habitués à des systèmes de transport sans conducteur qui effectuent des tâches intralogistiques de manière totalement autonome dans les usines. Les véhicules à guidage automatique (AGV) trouvent eux-mêmes leur chemin et rechargent leur batterie de manière autonome à la fin de leur service.

Ce à quoi nous devrions nous habituer maintenant : les AGV peuvent faire bien plus que de l'intralogistique. Leur dispositif de stockage d'énergie a en effet un grand potentiel pour une gestion temporaire des pics de charge pour l'ensemble de l'usine. Notre idée : considérer chaque dispositif de stockage d'énergie utilisé comme un fournisseur - c'est-à-dire comme une source pour l'interconnexion énergétique de secteurs couplés. Cela nous permet d'avancer sur la voie d'une All Electric Society.

Bateau de croisière en pleine mer

Un bateau, un port et beaucoup de potentiel L'hydrogène pour le Power-to-X et les applications énergétiques mobiles

Sur l'océan : des étendues infinies ; et une fois arrivé au port, l'espace devient soudain très étroit - surtout pour les bateaux de croisière. La résistance contre les géants blancs grandit. Les habitants des villes portuaires populaires en ont littéralement assez des émissions des générateurs électriques fonctionnant au diesel. Pour maintenir en vie l'activité hôtelière des croisiéristes, ils sont nécessaires lorsque la machine principale est à l'arrêt sur le quai.

Mais il existe une autre solution : lorsque la technologie des processus, l'électrolyse et la navigation sont couplées, cela débouche sur des piles à combustible. Ensuite, l'hydrogène produit à partir de l'énergie renouvelable sert de source d'énergie électrique à bord. Les piles à combustible ne produisent pas de gaz d'échappement - ce qui rend l'industrie des croisières un peu plus propre.

Vue aérienne d'une ville

Infrastructure : votre utilisation de l'énergie renouvelable Installations photovoltaïques et électrolyse couplées pour produire de l'énergie mobile

Nous les connaissons tous : les générateurs diesel malodorants qui fournissent de l'électricité sur les chantiers ou en extérieur. De même, les groupes électrogènes de secours continuent de tourner à l'essence ou avec d'autres carburants fossiles. Dans quelle mesure le monde peut-il être durable si nous utilisons à leur place des piles à combustible mobiles - et si nous produisons l'hydrogène nécessaire à cet effet avec l'énergie excédentaire des parcs éoliens ou solaires ?

Le couplage des installations photovoltaïques avec les électrolyses issues de la technologie des processus confère à l'infrastructure une plus grande durabilité. Et cette intégration sectorielle, loin d'être une musique d'avenir, est d'ores et déjà une réalité tangible. Dans l'exploitation du réseau des entreprises ferroviaires, les piles à combustible transportables remplacent par exemple de plus en plus souvent le diesel pour l'alimentation de secours.

Plateforme offshore

L'hydrogène permet de conserver l'énergie produite par les énergies renouvelables Installations photovoltaïques, technologie des processus et transport couplés pour une logistique durable

Que faire de l'énergie produite par le vent et le soleil lorsqu'elle n'est pas nécessaire ? Et comment les bateaux et les avions peuvent-ils être réellement utilisés sur de longues distances à l'aide de l'énergie renouvelable ?

La solution : utiliser les excédents d'énergie éolienne et solaire pour l'électrolyse de l'eau - et utiliser ensuite l'hydrogène ainsi produit pour la synthèse de précieux e-fuels. L'intégration sectorielle du photovoltaïque ou de l'éolien, de la technologie des processus et des transports offre un potentiel de développement prometteur, en particulier dans les régions riches en vent ou en soleil. Nous transformons la force du soleil et du vent en énergie chimique - et la rendons ainsi durable. La voie est donc libre pour des voies logistiques propres dans les airs ou sur l'océan.