FAQ

FAQ Sécurité fonctionnelle

Questions et réponses sur la sécurité fonctionnelle

Nos experts répondent à vos questions.

Votre question n'y figure pas ? – Écrivez-nous !

Si votre question est jusqu'à présent restée sans réponse, veuillez remplir le formulaire ci-dessous. Nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions et commentaires sur le thème de la sécurité fonctionnelle.

Non, certains composants peuvent n'avoir ni SIL, ni PL.

La classification SIL se réfère toujours à une fonction de sécurité intégrale alors que la limite de sollicitation SIL se réfère au sous-système (selon EN 62061).

Une relation entre PL et SIL peut être établie par la valeur PFHd. Veuillez noter que les consignes PFHd ne prennent pas en compte les spécifications spécifiques des deux normes relatives à la structure homologuée, à la couverture de diagnostics ou à leurs exigences systématiques.

Selon les deux normes, une couverture de diagnostic de 99 % est attendue pour les contacts forcés avec appareils de commutation et relais redondants (à 2 canaux). Une fonction de diagnostic avec une réaction appropriée aux erreurs ou au moins un avertissement face à un danger est indispensable.

Non, une seule erreur provoquera généralement une défaillance. Sur les systèmes à actionnement magnétique ou basés sur RFID, le fabricant a la possibilité de confirmer une tolérance aux erreurs du matériel de 1.

Non, l'utilisateur peut calculer une valeur PFHd pour les pièces d'usure destinées à l'application correspondante à partir de la valeur B10d en fonction du nombre de cycles de fonctionnement.

Le temps moyen de fonctionnement entre deux défaillances MTBF (mean time between failure) décrit le temps entre deux défaillances.

Le temps moyen jusqu'à la défaillance MTTF (mean time to failure) décrit le temps jusqu'à la première défaillance.

D est synonyme de dangereux.

Le temps moyen avant défaillance dangereuse MTTFd (mean time to dangerous failure) décrit le temps jusqu'à la première défaillance dangereuse.

Oui, pour les logiciels de système d'exploitation selon PL e, les exigences de la norme CEI 61508-3 doivent toutefois être prises en compte.

Les annexes des normes EN ISO 13849-1 et EN 62061 contiennent des valeurs de référence de remplacement pour les composants fréquemment utilisés. Il est recommandé de toujours utiliser les valeurs des fabricants, dans la mesure où ces dernières sont disponibles.

Non, la norme EN ISO 13849-1 décrit uniquement le mode High Demand. C'est la raison pour laquelle vous pouvez effectuer une évaluation du temps moyen jusqu'à la défaillance uniquement avec les mesures complémentaires telles que la dynamisation forcée.

Non, il n'existe aucune obligation de certification pour le logiciel qui se base sur les deux normes. Il dépend de la taille et de la complexité du projet global. Dans le cadre de la vérification et de la validation des fonctions de sécurité, un test du logiciel peut s'avérer nécessaire. Vous trouverez des informations à ce sujet dans la norme EN ISO 13849-1, chapitre 4.6 et EN 62061, chapitres 6.9 et 6.10 ainsi que dans la norme EN 61508-3.

Non, outre les données caractéristiques telles que le temps moyen jusqu'à la défaillance et B10d, le composant doit être adapté de manière fonctionnelle à la fonction et remplir certaines exigences minimales. Par exemple, des exigences relatives à la construction et à la technique de sécurité (mise en œuvre et application des principes de sécurité).

PHOENIX CONTACT Ltd

8240 Parkhill Drive
Milton, Ontario L9T 5V7
1-800-890-2820

Informations supplémentaires

Ce site utilise les cookies, en continuant à naviguer le site, vous acceptez notre politique des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Fermer