Parc de suivi de Falkenberg

Rendement optimal dans le parc solaire de Falkenberg grâce au suivi des traceurs

  • La solution fiable pour le suivi des 22 traceurs photovoltaïques garantit un fonctionnement sans problème du système.
  • Grâce à la vaste bibliothèque Solarworx qui contient des blocs de fonction pour le calcul de la position du soleil et le suivi des traceurs photovoltaïques, l'équipe a pu programmer rapidement l'application photovoltaïque.
  • Si les traceurs photovoltaïques produisent trop de courant, le régulateur de l'installation de production d'énergie provoque l'arrêt des différents onduleurs. L'alimentation en électricité conforme au réseau est ainsi assurée.
Le directeur général, Josef Ecker (à droite) et le directeur industriel, Hans-Peter Pircher

Chaque traceur photovoltaïque a une puissance de 35 kilowatts

Client

En 2017, Elektro Ecker GmbH & Co. KG, implantée à Landshut, a installé un parc de traceurs sur un ancien terrain militaire et l'exploite depuis. 22 traceurs photovoltaïques se trouvent sur les bunkers qui servaient autrefois de dépôt de munitions. La puissance totale du parc est de 770 kilowatts.

Automate du serveur dans l'armoire électrique centrale

Les 22 automates client des traceurs sont pilotés par l'automate du serveur

Application

Chaque traceur comprend 143 panneaux solaires avec une puissance nominale de 245 watts chacun, orientés sur deux axes selon la position du soleil. Au total, un traceur photovoltaïque atteint un poids de 55 t et une puissance de 35 kW.

Au début, le suivi des différents traceurs était piloté par des nano-ordinateurs Raspberry Pi non adaptés à l'industrie. Mais il s'est rapidement avéré que cette solution ne fonctionnait pas de manière fiable. Après une courte durée de service, celle-ci n'a plus du tout fonctionné. Pour réduire au minimum les pertes de rendement provenant du manque d'orientation des traceurs selon la position du soleil, il fallait trouver rapidement une alternative adaptée. Dans le passé, pour la régulation de l'injection des parcs photovoltaïques, Elektro Ecker avait fait de bonnes expériences avec la technologie de commande de Phoenix Contact. C'est pourquoi Josef Ecker a eu l'idée de réaliser aussi le suivi des traceurs photovoltaïques avec les contrôleurs industriels de l'entreprise.

Automate client ILC 131 ETH

Elektro Ecker utilise l'automate pour application à petite échelle modulaire ILC 131 ETH dans l'armoire électrique client

Solution

Chaque traceur comprend deux onduleurs ainsi que l'armoire électrique client avec la technologie de commande nécessaire pour le suivi. Comme API, Elektro Ecker utilise l'automate pour application à petite échelle modulaire ILC 131 ETH, qui permet d'automatiser facilement les installations. L'ILC 131 ETH sert d'équipement PROFINET et de client Modbus TCP. Il reçoit ses ordres d'un automate de serveur supérieur. Il s'agit d'un contrôleur Axioline AXC 1050, dont l'armoire électrique se trouve au centre du terrain. L'automate se caractérise par un design robuste avec une alimentation sans interruption intégrée pour l'arrêt ciblé de l'application ainsi que par un boîtier à protection CEM. À l'exception de la vitesse de transmission élevée, une prise USB permet un accès rapide, p. ex. à des fins de diagnostic.

Grâce à la vaste bibliothèque Solarworx qui contient des blocs de fonction pour le calcul de la position du soleil et le suivi des traceurs photovoltaïques, Josef Ecker et son équipe ont pu programmer rapidement l'application photovoltaïque. La bibliothèque, qui comprend aussi des pilotes pour les enregistreurs de données et des interfaces pour les onduleurs, est complétée continuellement. Étant donné que les blocs de fonction préprogrammés sont soumis à des tests intensifs, ils permettent non seulement une réalisation plus rapide du projet, mais ils garantissent également le fonctionnement fiable de l'installation. Grâce à un capteur de vent, l'automate du serveur enregistre la vitesse actuelle du vent. Si le vent est trop fort, l'AXC 1050 donne l'ordre aux automates client de niveau inférieur d'enlever les traceurs de la zone ventée.

En plus de l'armoire électrique avec l'automate du serveur, il existe aussi un poste de transformateurs. Ici, les tensions alternatives sont converties du niveau basse tension au niveau moyenne tension. Au point de raccordement au réseau, en dehors du parc de traceurs, l'énergie solaire produite est injectée dans le réseau. Pour éviter toute surcharge du réseau électrique local, Elektro Ecker a installé un régulateur d'injection de Phoenix Contact. Si les traceurs photovoltaïques produisent trop de courant, le régulateur de l'installation de production d'énergie provoque l'arrêt des différents onduleurs. Pour ce faire, il transmet les signaux nécessaires aux contrôleurs clients via l'automate du serveur.

Conclusion

En tant qu'installateur et exploitant du parc solaire, Josef Ecker a été convaincu par la solution de suivi de Phoenix Contact. Celle-ci est fiable et il devient inutile d'acheter en double. C'est pourquoi le spécialiste des installations photovoltaïques pourrait s'imaginer d'implanter bientôt un accumulateur de courant dans son parc. Ainsi, il ne serait plus nécessaire d'arrêter l'installation photovoltaïque. L'excédent de courant serait stocké temporairement et lorsque le réseau le permettrait, il serait de nouveau injecté.