Automatisation modulaire des processus

Raffinerie

Automatisation modulaire des installations de processus

À la hauteur des exigences.

Rares sont les produits dont le délai de commercialisation est déterminant, comme dans le cas des vaccins. À la date de référence, par exemple peu avant le début de la saison des grippes, débute une période de quelques semaines seulement, pendant laquelle la substance active doit être disponible en quantité suffisante. L'enjeu est donc de mettre rapidement en production, un produit chimique complexe juste sorti du laboratoire. La production doit, en fonction de la demande, être évolutive et flexible et cela, plus rapidement que chez les concurrents.

Quel est le défi auquel doivent faire face les installations actuelles ?

Automatisation modulaire dans lindustrie des procédés  

Automatisation modulaire dans l'industrie des procédés

De nos jours, un grand nombre d'installations de l'industrie des procédés sont automatisées de façon centralisée. C'est justement dans les unités d'envergure mondiale, que ce type de production est le plus efficace et le plus disponible. Tous les actionneurs et les capteurs sont connectés directement à un système de commande centralisé. Dans les secteurs de la chimie fine et de l'industrie pharmaceutique, c'est tout autre chose : les installations sont modifiées, pour pouvoir appliquer d'autres formules, suivant le produit fini nécessaire.

Surtout pour les substances actives, les arômes, les colorants ou les enzymes, les entreprises doivent être innovantes, et surtout satisfaire rapidement aux nouvelles exigences du marché ; c'est pourquoi il y a régulièrement de nouveaux produits qui doivent être disponibles à temps pour les utilisateurs finaux. Pour chaque nouvelle formule qui entraîne une modification des conduites de l'installation, c'est non seulement l'équipement mécanique qui doit être modifié, mais aussi l'informatique. Ces modifications peuvent prendre des semaines si le processus global doit intégrer les fonctionnalités de nouveaux appareils, tels que des séparateurs ou des modules de filtration complexes.

La solution : l'industrie 4.0 ou la recommandation NAMUR NE 148

Centre danalyse des processus  

Centre d'analyse des processus

Si l'on considère l'optimisation du délai de commercialisation par la numérisation des machines et des chaînes de création de valeur, il s'agit bien de l'industrie 4.0, et la recommandation NE 148 en est finalement un cas pratique :

La recommandation NAMUR NE 148 décrit une installation dont les modules contiennent une description standard de toutes leurs fonctionnalités, lisible par le système de commande et d'ingénierie du niveau supérieur.
Dans le Whitepaper ZVEI correspondant (lien dans la colonne de droite), les entreprises d'automatisation décrivent une mise en œuvre possible de la NE 148, appelée Module Type Package (MTP), servant, comme pour une imprimante, de pilote pour tout un module. Il définit le module concerné, le service que celui-ci fournit et sa manipulation, sur place et à distance.
Si une installation est composée d'appareils intégrant ces MTP, et équipée d'un système de commande pouvant les interpréter, l'intégration auparavant longue de plusieurs semaines se résumera au paramétrage de la nouvelle formule.

Le produit peut ainsi être mis beaucoup plus rapidement sur le marché, et l'entreprise bénéficiera pleinement d'un avantage concurrentiel indéniable.

 

Les unités d'envergure mondiale peuvent aussi profiter des MTP

Même si le processus clé est ici centralisé, les processus auxiliaires (compacteurs, compresseurs, traitement de l'eau, etc.) sont depuis longtemps mis à disposition par des Package Units automatisées de façon décentralisée. Ici aujourd'hui, l'intégration est d'une complexité similaire. Grâce à la description des fonctionnalités et des services intégrée au MTP, la production bénéficie de tous les avantages de la modularité, et permet une ingénierie continue.

PHOENIX CONTACT AG

Zürcherstrasse 22
CH-8317 Tagelswangen
+41 (0) 52 354 55 55