Retour au sommaire

Remplacement d'une technologie obsolète dans le réseau de transmissions de Vattenfall

Un réseau de plus de 100 0000 kilomètres carrés

En tant qu'opérateur de réseaux, l'entreprise Vattenfall Europe Transmission GmbH (anciennement VEAG) est responsable du fonctionnement sûr du réseau de transmission de 380/220 kV dans les territoires des Länder Berlin, Brandebourg, Hambourg, Mecklembourg-Poméranie occidentale, Saxe, Saxe-Anhalt et Thuringe.

Le réseau de transmission s'étend sur une surface de plus de 100 000 km² avec une longueur d'environ 9 500 km.

Application

Au moment de la réunification, les centrales électriques et l'infrastructure technique du réseau électrique étaient pour la plupart obsolètes dans la zone de réseau de l'ex VEAG. Les réseaux électriques ne satisfaisaient plus aux exigences de l'avenir. C'est pourquoi Vattenfall les a intégralement modernisées au cours des dernières années avec un investissement nécessaire d'environ 15 milliards d'euros.

La priorité des mesures à prendre consistait à remplacer les équipements techniques obsolètes. Notre objectif visait à augmenter la sécurité de fonctionnement tout en réduisant les coûts de maintenance. En outre, toutes les conditions nécessaires au fonctionnement avec télécontrôle des sous-stations étaient réunies.

Solution

L'énergie produite dans les principales centrales électriques a tout d'abord été augmentée en tension de transmission de 220 kV et/ou 380 kV pour le transport. Dans les sous-stations, elle est convertie dans la tension de distribution de 110 kV des fournisseurs d'électricité régionaux pour la distribution à des utilisateurs finaux. Vattenfall entretient pour cela 47 sous-stations dans les nouveaux Länder.

Dans les sous-stations, la protection secteur est responsable de la surveillance de toutes les parties d'installations contribuant à la transmission d'énergie. En cas de panne, les sections d'installations touchées sont déconnectées du réseau le plus rapidement possible et de manière sélective. Autrefois, ces fonctions étaient réalisées avec des équipements de protection électromécaniques requérant énormément de maintenance. Dans le cadre de la modernisation, nous utilisons aujourd'hui des équipements de protection numériques.

L'utilisation de blocs de jonction dans les installations avec techniques de protection, de régulation et de mesures a été remplacée par des blocs de jonction de Phoenix Contact sur la base des directives techniques de Vattenfall.

Conclusion

Le maintien du concept de connexion transversale a constitué la condition-cadre dans le domaine du raccordement du transformateur de courant côté secondaire. Les anciens blocs de jonction Ruhla en céramique ont été remplacés ici par le BJ à glissière URTK/S de la gamme CLIPLINE complete. Ce dernier offre la même fonctionnalité avec une manipulation moderne. Lorsqu'il a fallu combiner connexion transversale et sectionnement long, nous avons utilisé le bloc de jonction de sectionnement universel URTKS/S. Ce dernier nous a permis de monter tous les circuits migrants concernés avec moins de blocs de jonction pour une meilleure transparence des circuits.

Grâce à la conception uniforme des barrettes de raccordement avec des blocs de jonction de Phoenix Contact, des armoires standardisées et peu encombrantes ont pu être construites.

PHOENIX CONTACT SAS

52 Boulevard de Beaubourg Emerainville
77436 Marne La Vallée Cedex 2 France
+33 (0) 1 60 17 98 98