Retour au sommaire

Normes et directives

Directive machine CE

Vos produits font partie du domaine d'application de la directive Machines 2006/42/CE ? Ils doivent être commercialisés sur le marché européen ? Vous devez alors observer les exigences de la directive Machines.

Les machines ne peuvent porter le marquage CE que lorsque toutes les exigences sont satisfaites. Dans l'Espace économique européen, ce marquage est obligatoire pour pouvoir commercialiser et utiliser une machine sans restriction.

La directive Machines a pour objectif de réduire le nombre d'accidents liés à l'utilisation de machines. C'est pourquoi elle exige que l'aspect sécurité influe sur la conception et la construction des machines.

Par ailleurs, il convient de fournir les documents techniques exigés par la directive Machines. Ces documents techniques doivent permettre d'évaluer la conformité de la machine avec les exigences de la directive Machines.

Le constructeur d'une machine ou son représentant est responsable de la création des documents techniques et du respect de toutes les prescriptions.

Contenu principal de la directive Machines :

  • Description du domaine d'application de la directive Machines
  • Restriction liée à d'autres directives européennes
  • Définition des machines complètes et incomplètes
  • Exigences pour les machines complètes et incomplètes
  • Exigences et mesures pour la commercialisation et la mise en service des machines
  • Signification des normes harmonisées
  • Procédure d'évaluation de la conformité pour les machines
  • Procédure pour les machines incomplètes
  • Marquage CE
  • Exigences de base en matière de sécurité et de protection de la santé pour la conception et la construction des machines
  • Procédure d'appréciation des risques pour les machines
  • Documentation technique requise
Haut de la page

Normes EN pour la sécurité des machines

Normes de sécurité pour les machines  

Normes de sécurité pour les machines

La directive machine contient des exigences en matière de sécurité et de protection de la santé.
Le journal officiel correspondant de l'Union européenne détaille les normes harmonisées de la directive Machines.

Une machine satisfait aux exigences de base en matière de sécurité et de protection de la santé lorsqu'elle a été construite selon ces normes harmonisées.

Les normes EN se divisent en différents types :

  • Type A – norme de sécurité fondamentales
  • Type B – norme de sécurité relative à un groupe
  • Type C – norme de sécurité relative à un produit

 

Catégories de normes EN

Type A

Normes de sécurité fondamentales concernant les notions de base, les principes de réalisation et les aspects généraux (par exemple, la conception et les modes opératoires) applicables à l'ensemble des machines, des appareils et des installations

Type B

Normes de sécurité relatives à un groupe concernant un aspect de la sécurité ou un type d'équipement de sécurité et qui peuvent être appliquées à toute une gamme de machines, appareils et installations.

  • Type B1 - Aspects spéciaux de la sécurité tels que les distances de sécurité, les valeurs limites pour les températures de surface
  • Type B2 - Équipements de sécurité tels que les arrêts d'urgence ou les commutations bimanuelles.

Type C

Normes de sécurité relatives aux machines avec exigences de sécurité détaillées relatives aux phénomènes dangereux significatifs pour une machine ou un groupe de machines spécifiques. Les normes de type C sont aussi souvent appelées « normes relatives à un produit ».

Haut de la page

Normes harmonisées pour la sécurité fonctionnelle

Comparaison de PL et de SIL  

Comparaison de PL et de SIL

Les normes EN 62061 et EN ISO 13849-1 ont été dérivées de la norme EN 61508 pour le secteur de la construction de machines. Ces deux normes concernent spécifiquement les exigences des parties liées à la sécurité au niveau des commandes des machines.

Ces deux normes sont harmonisées pour la directive Machines et représentent l'état de l'art. Contrairement à la norme précédente EN 954, ces normes peuvent également être utilisées pour des systèmes complexes et programmables. De plus, elles couvrent tous les aspects de la sécurité fonctionnelle tirés de la norme EN 61508. Ainsi, les aspects exclusivement déterministes ne jouent plus aucun rôle. Par ailleurs, les probabilités statistiques de défaillance des systèmes, ainsi que les mesures organisationnelles, d'évitement et de détection des défauts ont leur importance.

Dans les deux normes, le niveau de sécurité correspond à l'intégrité de sécurité.

La norme EN 62061 utilise SIL 1 à SIL 3 et la norme EN 13849 utilise PL a à PL e comme niveau continu pour l'intégrité de la sécurité.

Haut de la page

Domaines d'application pour EN 62061 et EN ISO 13849-1

Pourquoi existe-t-il deux normes pour ce qui semble être un seul et même domaine d'application ? Vous trouverez la réponse à cette question dans le tableau suivant.

EN 62061EN ISO 13849-1
Systèmes électromécaniques simples, comme des relais ou de l'électronique simple.Systèmes électromécaniques simples, comme des relais ou de l'électronique simple.
Systèmes électroniques complexes et systèmes programmables avec toutes les architectures.Systèmes électroniques complexes et systèmes programmables avec les architectures prévues.
Les exigences ciblent spécifiquement les systèmes électriques de régulation et de commande. Toutefois, il est possible d'appliquer les cadres et méthodologies définis pour d'autres technologies.Application directe pour les technologies en dehors de l'électrotechnique (par exemple, hydraulique et pneumatique).
Haut de la page

Norme de sécurité EN ISO 13849-1

Détermination du niveau de performance  

Détermination du niveau de performance

La norme EN ISO 13849-1 décrit l'organisation des parties liées à la sécurité au sein des commandes. Une caractéristique importante pour la fiabilité des fonctions liées à la sécurité est le niveau de performance (PL).

Pour déterminer le PL requis, différents critères doivent être pris en compte : l'étendue du sinistre, la fréquence et la durée des arrêts ainsi que les possibilités d'évitement du phénomène dangereux.

Le diagramme suivant vous permet de déterminer, en fonction de ces trois critères, le niveau de performance (PLr) requis.

 

Ébauche et détermination de l'architecture de commande

Le niveau de performance (PL) de la partie d'une commande liée à la sécurité(SRP/CS) est déterminé après évaluation des paramètres suivants :

  • Catégorie - indiquée dans la norme en tant que structure définie
  • Durée moyenne de fonctionnement avant défaillance (MTTFd) - fournie par le fabricant des composants
  • Taux de couverture du diagnostic (DC) - déterminé à partir de la norme
  • Défaillance d'origine commune (CCF) - déterminée en tant que système de points selon différents critères
  • Niveau de performance (PL) atteint - déterminé à l'aide d'un tableau, doit être égal ou supérieur au PL requis.
Détermination du niveau de performance
Haut de la page

Mise en œuvre de la norme EN ISO 13849-1

La norme EN ISO 13849-1 décrit non seulement la structure matérielle des parties liées à la sécurité d'une commande, mais aussi la conception logicielle.

La norme impose des exigences pour l'ensemble du cycle de vie des fonctions de sécurité et recommande des méthodes pour la mise en œuvre de modules de sécurité configurables.

Description Langue État
Mise en œuvre de la norme EN ISO 13849-1 [PDF, 0,25 MB]
Vous trouverez ici des informations détaillées concernant la mise en œuvre correcte de la norme EN ISO 13849-1.
Allemand 01.11.2010
Haut de la page

Norme de sécurité DIN EN 62061

Détermination de la classe SIL  

Détermination du niveau d'intégrité de sûreté

La norme DIN EN 62061 décrit les aspects de sécurité fonctionnelle des systèmes de régulation et de commande électriques, électroniques et programmables liés à la sécurité.

Une caractéristique importante pour la fiabilité des fonctions liées à la sécurité est le niveau d'intégrité de sûreté (SIL).

Pour déterminer le SIL requis, différents critères doivent être pris en compte :

  • Gravité des blessures (S)
  • Fréquence et durée de l'exposition au danger (F)
  • Probabilité de survenue d'un événement dangereux (W)
  • Possibilité d'évitement ou de limitation du dommage (P)

 

Projet d'architecture de commande et détermination des performances atteintes

La caractéristique de technique de sécurité pour les systèmes partiels découle des valeurs suivantes :

  • Tolérance aux erreurs du matériel (HFT), selon l'application
  • Taux de défaillances sûres (SFF), indication du fabricant
  • Taux de couverture du diagnostic (DC), indication du fabricant ou EN ISO 13849-1
  • Probabilité d'une défaillance dangereuse par heure (PFHd), selon les autres valeurs
  • Intervalle entre essais de sûreté ou durée d'utilisation, indication du fabricant/spécifique
  • Intervalle entre essais de diagnostic, selon l'application
  • Vulnérabilité aux défaillances suite à une origine commune, indication du fabricant ou EN ISO 13849-1
Détermination du niveau d'intégrité de sûreté
Haut de la page

Architecture de la fonction de sécurité (SRP/CS, SRECS)

  • SRP/CS (partie liée à la sécurité d'un système de commande)
  • SRECS (système de commande électrique lié à la sécurité)
Architecture de la fonction de sécurité
Haut de la page

PHOENIX CONTACT SAS

52 Boulevard de Beaubourg Emerainville
77436 Marne La Vallée Cedex 2 France
+33 (0) 1 60 17 98 98