Retour au sommaire

Essai de résistance aux chocs et aux vibrations

Essai de résistance aux chocs selon CEI 60068-2-27

Diagramme de choc avec 3 ms/350 g  

Diagramme de choc

Chocs (intensité selon DIN EN 50155)

Cet essai est utilisé pour contrôler et consigner la résistance d'une connexion par serrage aux chocs intermittents de différentes intensités. Ainsi, les valeurs d'intensité sont tirées des normes DIN EN 50155 ou DIN EN 61373 (norme européenne pour les applications ferroviaires), afin de simuler la charge du transport ferroviaire.

L'accélération et la durée sont spécifiées pour la définition du choc. Selon CEI 60068-2-27, trois chocs positifs et négatifs sont requis dans les trois axes (x, y, z). Les accélérations simulées atteignent 50 m/s² pour un choc d'une durée de 30 ms. La connexion par serrage ne peut subir aucun dommage susceptible de compromettre son utilisation future. Le comportement de contact des échantillons est surveillé pendant l'essai. En cas d'application de la norme ferroviaire, aucune interruption de contact > 1 µs n'est admissible.

Les blocs de jonction de Phoenix Contact supportent cette charge de chocs et conviennent pour des applications impliquant des vibrations extrêmes.

Haut de la page

Essai de résistance aux vibrations selon DIN EN 61373

Essai de résistance aux vibrations selon DIN EN 61373  

Essai de résistance aux vibrations selon DIN EN 61373

Bruit à large bande (intensité selon DIN EN 50155)

Dans la technologie du transport, les blocs de jonction sont toujours soumis à des vibrations et à des secousses. Pour simuler de façon réaliste les secousses, les échantillons sont soumis à des oscillations de type bruit à large bande. Cela permet de générer des accélérations proches de la réalité au niveau des blocs de jonction et des conducteurs raccordés.

Pour le test de la catégorie 1b, une plage de fréquence comprise entre 5 et 150 Hz est utilisée. La valeur efficace de l'accélération est de 5,72 m/s² max. Les éprouvettes sont testées pendant cinq heures dans chacun des trois axes (x, y, z). Outre les secousses, le contact électrique est surveillé pendant l'essai. Les blocs de jonction ne peuvent subir aucun dégât qui risquerait de compromettre leur utilisation future. Par ailleurs, aucune interruption de contact > 1 µs n'est autorisée pendant l'essai.

Les blocs de jonction de Phoenix Contact satisfont à ces exigences élevées en matière de vibrations quelle que soit leur connectique.

Haut de la page

Essai de résistance aux vibrations selon CEI 60068-2-6

Essai de résistance aux vibrations selon CEI 60068-2-6  

Essai de résistance aux vibrations selon CEI 60068-2-6

Cet essai permet de prouver la résistance aux vibrations d'une connexion par serrage soumise à des vibrations continues. Ainsi, des harmoniques sinusoïdaux sont transmis à l'échantillon afin de simuler des forces rotatives, pulsatoires ou oscillatoires. Le test est effectué dans les trois axes (x, y, z).

Pour le test, une plage de fréquence comprise entre 5 Hz et 150 Hz à une vitesse d'une octave par minute est utilisée. La valeur efficace de l'accélération est de 50 m/s² max. Les échantillons sont testés pendant 2 heures dans chacun des trois axes (x, y et z). Outre les secousses, le contact électrique est surveillé pendant l'essai. Les blocs de jonction ne peuvent subir aucun dégât qui risquerait de compromettre leur utilisation future. Par ailleurs, aucune interruption de contact > 1 µs n'est autorisée pendant l'essai.

Toutes les connectiques satisfont aux exigences normatives sans interruption du contact électrique. Elles conviennent donc particulièrement pour les applications exigeantes, qui impliquent un fonctionnement sûr de la connexion par serrage même en cas de choc extrême.

Haut de la page

Retour au sommaire
Autres essais

PHOENIX CONTACT Ltd

8240 Parkhill Drive
Milton, Ontario L9T 5V7
1-800-890-2820

Ce site utilise les cookies, en continuant à naviguer le site, vous acceptez notre politique des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Fermer