Shell à Rotterdam : recâblage en cours de fonctionnement

Shell Nederland : importante production de substances chimiques à l'échelle européenne

La filiale de Shell « Shell Nederland Chemie B.V. » exploite, sur le site de Moerdijk près de Rotterdam, une des plus grandes installations de production d'éthylène, d'oxyde d'éthylène, d'acétylène et de butadiène en Europe.

Ces substances servent à la production de nombreux hydrocarbures, qui entrent dans la composition de plastiques, d'accessoires automobiles, de détergents ou de peintures latex.

Application

Dans l'installation de Moerdijk, 15 000 signaux de capteurs/actionneurs sont collectés via des blocs de jonction et traités dans deux salles de commande et une salle de contrôle.

Afin d'améliorer la sécurité et la vitesse de traitement de l'installation et de réduire davantage sa sensibilité aux perturbations, Shell a initié en 2007 un projet de modernisation.

Ce projet a notamment nécessité 60 000 nouveaux blocs de jonction sans maintenance.

Solution

Recâblage des installations de commutation avec raccordement autodénudant QT  

Recâblage des installations de commutation avec raccordement autodénudant QT

Le défi de ce projet consistait à moderniser l'installation en fonctionnement en l'espace de quatre mois seulement. Ce délai découlait de l'imbrication avec d'autres mesures de modernisation.

Il était absolument hors de question d'interrompre la production, car un arrêt des installations d'une journée peut facilement atteindre un million d'euros de pertes.

Shell a opté pour le raccordement autodénudant QT (Quickon Terminal) de Phoenix Contact.

Un des avantages de cette technique réside dans le fait qu'il n'est pas nécessaire de dénuder et de sertir les conducteurs à raccorder. Le bloc de jonction possède deux états de commutation définis et signale le raccordement ferme et correct par un encliquetage audible. De cette façon, la connexion avec la borne est étanche au gaz.

Les blocs de jonction possèdent en outre de nombreuses homologations, dont CEI/EN Ex ainsi que des homologations offshore telles que GL, NK ou Bureau Veritas. Par ailleurs, les blocs de jonction QT satisfont à la norme CEI 60947-7-1/2. Des homologations propres à la branche, comme Ex e et Ex selon CEI/EN 60079-7/-11, sont également disponibles.

Un laboratoire accrédité contrôle les blocs de jonction QT, par exemple avec un contrôle d'isolation.

Au total, 160 armoires de distribution (« Marshalling Cabinets ») ont été recâblées. Selon les applications, des barrettes de raccordement QT avec blocs de jonction de traversée, à deux niveaux, Quattro et à couteau de sectionnement ont été utilisées.

Conclusion

Sur le site de Shell Nederland Chemie B.V. à Moerdijk, l'ensemble des armoires de distribution a été modernisé en seulement quatre mois.

L'entreprise a opté pour des blocs de jonction avec raccordement autodénudant qui permettent un gain de temps de 60 % lors du montage par rapport à une borne à vis.

L'utilisation de ce mode de raccordement innovant fait de Shell l'un des pionniers dans l'industrie des procédés.

PHOENIX CONTACT Ltd

8240 Parkhill Drive
Milton, Ontario L9T 5V7
1-800-890-2820

Ce site utilise les cookies, en continuant à naviguer le site, vous acceptez notre politique des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Fermer