Connexion radio fiable entre la centrale de commande et les stations d'approvisionnement en eau éloignées

Vue d'ensemble

Réservoir surélevé dOber-Mörlen  

Les puits profonds sont commandés par le réservoir surélevé d'Ober-Mörlen.

  • La commune d'Ober-Mörlen, voisine de l'arrondissement du Haut-Taunus, alimente les consommateurs raccordés principalement à partir de ses propres nappes phréatiques.
  • La commande des sous-stations s'effectue principalement via un réseau de contrôle à distance dont les câbles se sont détériorés au fil des années.
  • C'est pour cette raison que le système radio Radioline est désormais utilisé pour connecter de manière fiable les ouvrages extérieurs très éloignés au système de commande.
  • La liaison radio est stable depuis le première jour, si bien que l'intégrateur système Radioline sera également utilisé dans d'autres projets.

Profil client

Vue sur la commune dOber-Mörlen  

La commune d'Ober-Mörlen est limitrophe de l'arrondissement du Haut-Taunus.

La commune d'Ober-Mörlen, située environ 35 km au nord de Francfort/Main, approvisionne environ 5800 habitants, en général à partir de ses propres nappes phréatiques.

Le réseau d'approvisionnement comprend env. 60 km et est conçu pour un débit annuel de 250 000 mètres cubes.

Application

Aperçu du réseau radio  

Le réseau radio comprend deux réservoirs surélevés et trois installations de puits profonds.

Par le passé, des lignes permanentes reliaient les puits, les réservoirs surélevés et les stations de pompage à une salle de contrôle centrale installée dans la mairie. Au fil des années, les lignes permanentes défectueuses ont été successivement remplacées par des modems GSM/GPRS,

ce qui implique qu'en cas de panne du réseau mobile, toutes les stations ne sont plus joignables. L'alimentation en eau est alors coupée puisque les commandes des réservoirs surélevés ne sont plus en mesure de commander de manière autonome les pompes des puits profonds. La commune a donc décidé de construire un réseau radio parallèle qui fonctionne indépendamment des fournisseurs.

Cette décision s'explique par des possibilités de connexion des sous-stations limitées. La réparation ou la pose de nouveaux câbles souterrains n'est pas réalisable en raison du budget disponible. Les coûts habituels peuvent en effet atteindre 100 Euros par mètre. Une liaison hertzienne était donc nécessaire pour mettre en réseau les différents ouvrages extérieurs et le réservoir surélevé correspondant.

Solution

Module Radioline en armoire électrique  

Des appareils 2,4 GHz et 868 MHz sont utilisés pour établir le réseau radio.

Pour commencer, l'équipe Wireless de Phoenix Contact a déterminé la couverture radio sur l'ordinateur du bureau pour vérifier la faisabilité d'une liaison radio. Ensuite, un test réalisé sur place a permis de démontrer le bon fonctionnement des liaisons radio jugées critiques. Pour relier deux puits profonds aux réservoirs surélevés proches, la commune utilise des modules de 2,4 GHz. En visibilité directe, la distance entre les stations est de 700 m. De plus, il existe un autre réseau radio réalisé avec des appareils de 868 MHz car la présence de plusieurs obstacles entre les stations extérieures favorise une plage de fréquence inférieure. Le troisième puits profond situé à 700 m de distance, derrière une colline, peut donc être directement raccordé aux autres réservoirs surélevés.

Il était par ailleurs impossible de mettre en réseau le réservoir surélevé et une station de pompage implantée à plus de 2,7 km de distance, car la différence d'altitude entre les deux stations est d'env. 100 m. De plus, l'atténuation causée par la colline et les arbres est trop élevée, même pour les modules de 868 MHz. Une station de renvoi située sur la colline sert donc de répéteur. Depuis celle-ci, il est possible d'établir une connexion radio optimale avec le réservoir surélevé et avec la station de pompage.

Les composants Wireless transmettent les signaux principalement numériques des sous-stations aux systèmes de commande des réservoirs surélevés qui les traitent. Les messages d'erreur et d'alerte, le débit et les niveaux de remplissage sont enregistrés et analysés. A partir des informations disponibles, les pompes sont activées selon les besoins pour pomper l'eau et ainsi remplir les réservoirs surélevés. Les ordinateurs de la salle de contrôle accèdent aux commandes des réservoirs surélevés via des modems GSM/GPRS et indiquent l'état de service correspondant. De plus, ils documentent les débits d'entrée et de sortie et évaluent statistiquement l'approvisionnement en eau. Si un dysfonctionnement survient dans les sous-stations, le système informe le personnel d'astreinte.

Conclusion

Equipe de projet pour la mise en œuvre de la solution radio  

Steffen Rehde, Karlheinz König et Thomas Pfeiffer (de gauche à droite) séduits par le système radio Radioline.

« Les expériences positives rencontrées avec le système Radioline et la qualité du service nous ont convaincu d'utiliser plus souvent à l'avenir des systèmes radio de Phoenix Contact », résume Thomas Pfeiffer, président directeur général de Pfeiffer Electronic GmbH, société en charge de l'automatisation.

Karlheinz König, autrefois responsable de l'approvisionnement en eau pour la commune d'Ober-Mörlen, ajoute : « Les liaisons radio sont stables et n'ont connu aucune panne depuis le premier jour. » Radioline constitue donc une solution simple, flexible et solide qui repose sur la répartition de signaux de 250 stations max. d'un simple tour de molette, et sur la capacité de mettre en service, étendre et remplacer des modules sur le réseau radio sans utiliser de logiciel.

PHOENIX CONTACT Ltd

8240 Parkhill Drive
Milton, Ontario L9T 5V7
1-800-890-2820

Informations supplémentaires

Referrer:

Ce site utilise les cookies, en continuant à naviguer le site, vous acceptez notre politique des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Fermer