Retour au sommaire

Sertissage professionnel des conducteurs

Assemblage mécanique du contact et du conducteur

Le terme anglais « Crimp » signifie l'assemblage mécanique du contact et du conducteur.

Dans les directives normatives, deux autres concepts, ajoutés à celui de « Crimp » sont utilisés dans l'espace germanophone. La nature de la déformation y joue un rôle décisif. A partir des types de contact, il est fait une différence entre :

  • Écrasement, pour cosses tubulaires isolées
  • Pressage, pour les embouts, les cosses tubulaires non isolées, les contacts tournés et les connecteurs fermés similaires.

Lorsqu'il s'agit par ex. de connecteurs plats, on parle de « sertissage ». Pour créer une liaison fiable entre le contact et le conducteur, veillez à quelques points essentiels :

  • Préparation correcte du conducteur
  • Conducteur et contact assortis
  • Placement correct du conducteur dans le contact
  • Sélection de l'outil de sertissage adapté
  • Le conducteur et le contact sont insérés dans le nid de la matrice de la pince, prévu à cet effet.

Les pinces à sertir professionnelles sont généralement pourvues d'un dispositif de verrouillage déverrouillable. La pince se déverrouille dès que la pression requise est atteinte. Les risques de sertissage défectueux sont exclus. Ce dispositif garantit à l'utilisateur un résultat de sertissage uniforme avec des valeurs de résistance à l'arrachement maximales. Lorsque de larges séries de contacts sont traitées, on utilise souvent des machines à sertir automatiques ou semi-automatiques.

Les normes DIN EN 60352‑2 et DIN EN 60999‑1, notamment, sont utilisées pour l'évaluation ultérieure des sertissages. Outre de nombreux tests électriques et mécaniques, les tests d'arrachement de conducteurs constituent le critère décisif. Tous les outils de la série des pinces CRIMPFOX de Phoenix ‍Contact ont été réglés et testés suivant les normes en vigueur. Ces outils permettent d'obtenir des sertissages étanches au gaz et stables dans la durée. Nous recommandons de contrôler la qualité du sertissage tous les 5 000 cycles ou une fois par an à l'aide de dispositifs d'essai appropriés et étalonnés.

Explications sur les pinces à sertir
1Précision : Les matrices réalisées avec précision avec un sertissage symétrique garantissent des résultats de qualité.
2Ergonomie : Le rapport pondéral est équilibré facilement. Les matières plastiques sont particulièrement agréables pour la peau.
3Sécurité : Le contour de la poignée spécifique et l'utilisation de plastiques antidérapants permettent d'éviter que l'outil ne glisse des mains involontairement.
4Sans fatigue : La transmission par levier optimisée réduit la force d'actionnement requise jusqu'à 30 %.
5Confort : La largeur de poignée particulièrement étroite s'ajuste parfaitement à toutes les mains.
6Optimisation des forces : Un moyen de pression fixe permet de réduire la force requise.
7Sécurité de processus : L'ajustement automatique à la section et le dispositif de blocage déverrouillable sécurisent l'exécution du processus de sertissage.
8Durabilité : L'utilisation de matériaux et composants de haute qualité réduit le risque d'usure.
9Robustesse : La conception spécifique de la tête protège l'outil.

PHOENIX CONTACT nv/sa

Minervastraat 10-12
1930 Zaventem-Keiberg II
+32 (0)2 723 98 11

Ce site utilise les cookies, en continuant à naviguer le site, vous acceptez notre politique des cookies. Lisez notre politique de confidentialité pour plus d'informations.

Fermer