Le parc photovoltaïque Kieswerk près de Freienhufen

Rendement de l'énergie solaire en temps réel

  • Les conditions de fonctionnement, telles que les courants, les tensions ou le rayonnement solaire, sont mesurées en continu et en temps réel afin de pouvoir réagir rapidement aux perturbations.
  • Les blocs de fonction de la bibliothèque Solarworx permettent de lire les données de tous les onduleurs disponibles dans le commerce, ce qui simplifie la programmation.
  • La qualité industrielle des composants garantit une fiabilité maximale et permet une maintenance rapide et rentable en cas de dysfonctionnements de l'installation.

Profil du client

La société Envalue GmbH, située à Hofkirchen, est spécialisée dans la construction et l'exploitation de parcs solaires pour des investisseurs. L'entreprise peut s'enorgueillir de nombreuses références en Allemagne et en Europe.

Application

Envalue exploite notamment le parc solaire Kieswerk, près de Freienhufen, dont la puissance totale est d'environ 3,1 MWc. Dans le parc, une installation fixe regroupe environ 13 000 modules cristallins combinés en 528 chaînes. Le parc solaire d'une superficie d'environ 52 hectares est divisé en trois zones, chacune étant attribuée à un onduleur. Ceux-ci convertissent la tension continue en tension alternative et l'envoient ensuite dans un transformateur qui la transforme en 20 kV. La tension alternative générée est ensuite transmise par un câble souterrain au point de raccordement au réseau situé à environ cinq kilomètres.

Même les grands parcs solaires ne sont généralement pas équipés d'une salle de contrôle permanente sur le site. Dans le même temps, l'exploitant et les investisseurs qui le soutiennent ont à l'esprit le rendement maximal de l'installation. Par conséquent, les conditions de fonctionnement telles que les courants, les tensions, le rayonnement solaire et bien d'autres informations encore doivent être mesurées en continu afin de pouvoir réagir rapidement aux perturbations. Une solution système robuste qui peut également résister aux exigences particulières d'un environnement industriel est nécessaire pour l'acquisition et la transmission des données.

Fusible de string

Chaque chaîne est protégée individuellement

Solution

La chaîne de mesure commence par les strings : 16 ou 24 chaînes sont réunies dans le coffret de raccordement des générateurs et protégées individuellement. Une double chaîne est introduite dans chacune des ouvertures du module Solarcheck afin que les courants des chaînes puissent être enregistrés. De même, le module de mesure Solarcheck permet d'enregistrer la tension et la température ambiante. Les données analogiques sont traitées dans un module de mesure, numérisées et transmises via le protocole Modbus.

Les parafoudres basse tension Valvetrab pour les circuits DC et Plugtrab pour la protection des lignes de communication, une alimentation Uno ainsi que la technologie de raccordement de Phoenix Contact complètent l'équipement du GAK. Le courant continu collecté est transmis aux onduleurs via un sectionneur. Les données de tous les GAK, celles des onduleurs ainsi que les données du point de raccordement au réseau au poste de transformation convergent dans l'armoire de l'enregistreur de données. Le composant central qui y est installé est un automate Inline ILC 191, qui exécute l'application de gestion photovoltaïque programmée à partir des blocs de fonction de la bibliothèque Solarworx.

Rüdiger Haslinger, chef de projet chez Envalue, explique : « les blocs de fonction de la bibliothèque Solarworx permettent de lire les données de tous les onduleurs disponibles dans le commerce, ce qui simplifie la programmation pour nous. L'équipe de Phoenix Contact nous apporte également un bon soutien en ce qui concerne la connexion ». La connexion au système de régulation et de commande des agents de marketing direct constitue un défi particulier. Mais cette fonction est également possible sans grand effort de programmation.

Armoire électrique avec tablette pour le portail Smartblue

Une perturbation est rapidement détectée sur le portail Smartblue

Visibilité via Smartblue

L'image complète de l'installation, qui comprend les valeurs régulièrement mises à jour du courant et de la tension des doubles chaînes, les données des onduleurs ainsi que les conditions ambiantes du parc telles que la température, l'intensité du rayonnement solaire et bien d'autres informations encore, est collectée à des intervalles de 1 à 5 minutes et envoyée toutes les 15 minutes via internet aux serveurs du fabricant de logiciels Smartblue à Munich. Les chiffres réels fournissent des informations précieuses.

Des routines logicielles spéciales ont été développées pour filtrer rapidement les informations pertinentes. Ainsi, les messages d'erreur ayant la même cause sont regroupés dans un seul message. Les messages d'erreur répétitifs génèrent ce que l'on appelle un empilement de défauts qui n'est affiché qu'une seule fois sur le poste de contrôle. Dans la pratique, cela signifie, par exemple, qu'un module défectueux, un fusible grillé dans le coffret de raccordement des générateurs ou un connecteur en dysfonctionnement dans une chaîne sont rapidement détectés.

Conclusion

Lorsque l'on demande à Rüdiger Haslinger la différence entre Phoenix Contact et toutes les autres solutions existantes dans le domaine photovoltaïque, il répond sans la moindre hésitation : « La différence repose sur la qualité industrielle robuste de Phoenix Contact. Contrairement aux cartes de mesure concurrentes, où les chaînes sont directement connectées, aucune chaleur ne se produit avec le module de mesure Solarcheck, par exemple, car la mesure est sans contact. »